Image Image Image Image Image

Une longue histoire

Au coeur de la Bourgogne

 

Prolongement naturel des côtes de Nuits et de Beaune, la côte Chalonnaise est implantée dans leur continuité géologique, issue de la faille provoquée par l’érection des Alpes et l’émergence des roches sédimentaires calcaires du Jurassique. Ses appellations viticoles méritent d’être mieux connues et réservent encore de très belles découvertes.

À mi-chemin entre Dijon et Macon, et entre les abbayes de Cluny et de Cîteaux, Chalon et la côte Chalonnaise connurent le commerce du vin et la culture de la vigne dès l’époque romaine, puis l’influence bénéfique des ordres monastiques, du Moyen Age à la Révolution.

Plus tard, la révolution industrielle, l’essor du bassin minier et sidérurgique de Montceau les Mines et du Creusot, et la crise du phylloxera, allaient contrarier l’ambition viticole de Chalon et de sa côte, pourtant idéalement situés le long de la plaine de la Saône.

 

cote_chalonnaise_france

 

cote_chalonnaise_carte
cote_chalonnaise_zooom3